Accès direct au contenu | Accès direct au menu


Vous êtes ici : Accueil ISCO > Espace Entreprise

Bonne année

le 5 janvier 2021

Avoir 18 ans (un peu moins ou un peu plus) en 2020... ça n’était pas vraiment un cadeau. Vivre ses jeunes années, c’est normalement être libre de faire ce que l’on veut : se déplacer, voyager, voir ses amis, faire la fête, se retrouver dans les bars, les restaurants, les discothèques, les parcs, aller au concert, au cinéma...

La tournure qu’a pris l’année 2020 était inimaginable il y a encore peu. Confiné(e) seul(e) ou à plusieurs, chez vous ou chez vos parents, à suivre des cours à distance quand cela était possible, à apprendre votre métier par correspondance,  à  ne  pouvoir  vous  déplacer  qu’avec  une autorisation. Pour les plus chanceux, la pratique en entreprise a pu se poursuivre. Pour les autres, les cours se  sont  parfois  résumés  à  la  lecture  de  documents,  au  visionnage de vidéos.

2020  nous  a  plongés  dans  un  scénario  digne  d’un  film  de science-fiction. Certains diront que ça n’est pas non plus  comme  s’il  y  avait  eu  la  guerre  mais  l’évènement,  étalé sur plusieurs mois, a fait des morts, a créé un climat d’anxiété  chez  beaucoup,  nous  a  empêché  de  voir  nos  proches, ceux qui nous sont chers et a isolé une partie de  la  population.  Certains  touchés  par  la  maladie  ont  encore des séquelles. Il y a donc tout de même quelques similitudes avec les effets induits d’une guerre ou d’une catastrophe naturelle.

En  septembre  dernier,  nous  avons  été  alors  vraiment  soulagés   d’apprendre   qu’il   nous   était   possible   de   poursuivre  les  cours  avec  vous  en  présentiel,  d’exercer  notre    métier    comme    nous    l’aimons    pour    vous    accompagner   vers   l’obtention   de   votre   diplôme   et   des   compétences   qui   vous   seront   nécessaires   pour   votre  emploi  de  demain.  Tout  cela  avec  les  protocoles  sanitaires associés.

Ce  n’est  facile  pour  personne  d’avoir  à  respecter  au  quotidien   les   gestes   barrières,   mais   c’est   pourtant   totalement  nécessaire  pour  vous  protéger,  protéger  les  enseignants  et  encadrants  qui  sont  là  pour  vous  et  par  voie de conséquence, protéger vos proches, vos parents et  grands-parents.  La  plupart  d’entre  vous  (mais  pas  tous)  respectez  ces  règles.  Continuez  à  les  appliquer  partout,  y  compris  quand  vous  êtes  dans  la  cour,  à  la  cafétéria, à l’Estanco ou au coin fumeurs.

Nous   sommes   conscients   que   ce   n’est   pas   facile   d’accepter  ces  contraintes,  surtout  à  votre  âge  où  l’on  a  particulièrement  soif  de  liberté.  Mais  nous  n’avons  pas  le choix. Il s’agit de ne prendre aucun risque pour votre santé,  mais  aussi  pour  celle  des  autres.  Tout  cela  n’est  que provisoire.

J’espère sincèrement qu’en 2021 vous pourrez revenir à une vie normale, c’est-à-dire poursuivre l’apprentissage de votre métier dans les meilleures conditions, voir vos amis  et  vos  proches,  profiter  de  votre  temps  libre  mais  également  mieux  prévoir  l’avenir  et  trouver  un  emploi  dans une économie qui sera repartie. C’est ce que je vous souhaite pour cette nouvelle année et puis bien entendu, du bonheur et la santé. 2020 ne sera plus qu’un mauvais souvenir  dont  vous  parlerez  à  vos  enfants  et  petits-enfants dans quelques décennies !!

Thomas Viron, Directeur.

Offres d'alternance








Formation et handicap



Nos talents



Bien dans mon metier






 
 

Bien dans mon metier



Web TV

 


Réseau des anciens


Témoignages en image