Témoignages

  • photo Jean Pierre

    De Villeneuve à l'IMT puis l’Australie…

    Retour sur le parcours d’un apprenti CAP Cuisine, Keiredinne TAOUSSA «Kheir».

    Par Jean-Pierre BUISSON, formateur en cuisine.

    Apprenti en Cap Cuisine en 1 an au restaurant La Corne D'or de Corenc en 2011 dirigé par le chef de cuisine Gérard Borrel. Lors de son année de formation Khier a eu l’opportunité de participer au concours de cuisine de l'ANPCR de Bruxelles accompagné de Yoël MEAR, un autre alternant de sa classe.

    Ils ont terminé 2èmes de ce concours international et je les ai accompagnés en qualité de coach.

    Je garde le souvenir de Khier qui, au moment de porter ses assiettes au jury de dégustation, a vu deux MOF lui ouvrir et tenir la porte pour le laisser passer…En guise d'escorte on ne fait pas mieux...

    Après une expérience professionnelle de 6 mois au sein d’un Relai et Château puis de 3 ½ ans au Martinez à Cannes dans la brigade du chef Christian SINICROPI, Khier a décidé de partir en Australie, malgré un niveau d'anglais scolaire voir « moindre ! » d’après lui.

    Cela fait maintenant 7 ans qu’il exerce à Melbourne et Lizard Island. Il a le statut de résident Australien et devrait dans 6 mois après un ultime entretien avec l'administration obtenir la nationalité Australienne.

    Je lui souhaite le meilleur pour la suite et suis fier de son parcours. Il le dit lui-même : « C’est grâce à la formation reçue à l’IMT et à l’accompagnement de Jean-Pierre qui a été un soutien permanent ! Tout ceci m’a permis de concrétiser mon rêve et cela ne fait que commencer… ».

    Le dernier mot d’Keiredinne :

    « La vie se résume à un immeuble, peu importe à quel niveau on commence, on choisit toujours à quel étage on s’arrête ».

    Jean-Pierre BUISSON et Keiredinne TAOUSSA

    Formateur et apprenti cuisine

  • étudiant IST

    L’alternance m’a aidé à trouver ma voie

    "J’ai été attiré par le professionnalisme des formateurs de l’IST. Nous sommes accompagnés, écoutés et soutenus dans notre projet. Un véritable échange ainsi qu’une relation de confiance se créent.  

    J’envisage, BTS en poche, de suivre une licence professionnelle en commerce international et d’accepter, par la suite, les opportunités qui se présentent pour partir exercer un an à l’étranger."

    Léo

    Apprenti commercial IST

  • ISCO

    L'alternance constitue un véritable avantage à mes yeux

    Après un baccalauréat scientifique et un an d’études en psychologie, Cathy prend conscience que l’université n’est pas un cadre qui lui convient.

    "L’alternance constitue un véritable avantage à mes yeux, un étudiant sorti de l’ISCO aura bien plus de poids sur le marché de l’emploi, sera nettement favorisée par une entreprise, par rapport à une personne ayant effectué un master à l’université dans une filière générale."

     

     

    Cathy

    apprentie ISCO

  • témoignage salle

    J'ai un réel besoin d'apprendre, d'acquérir des compétences solides

    "Après avoir reçu une formation polyvalente, j’ai choisi de me spécialiser à travers le cursus Art du Service en Salle. Une voie à part entière et un métier qui selon moi, n’est pas assez valorisé.

    Les journées portes ouvertes ont alors suscité chez moi, beaucoup d’intérêt. Je suis très satisfaite d’avoir intégré le Campus de l'Alternance.

    Nous avons un environnement idéal pour étudier et  progresser  rapidement.  Avec le restaurant pédagogique, nous effectuons des travaux pratiques et pouvons nous exercer au service dans les meilleures conditions. Les professeurs sont expérimentés et constituent d’excellents formateurs, de bons référents, ce qui amène une vraie dimension de partage. Grâce à l’alternance et au fait que nous soyons directement immergés dans le monde de l’entreprise, on gagne vite en maturité."

    Chloé

    apprentie Arts de la cuisine IMT